Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 22:25

Je ne suis jamais venue à cette période au Burkina,et jamais aussi dans cette ville. Cette nouvelle saison et cette nouvelle ville m'ont réservé de petites surprises.

La première, c'est que Ouahigouya se trouvant au nord du pays, très près du Sahel, on se trouve donc dans la région où sévicent les criquets. Et je viens de m'aperçevoir que je n'aimais pas du tout les criquets. Ils sautent sur moi, sur mon lit dans la moustiquaire ; accompagnés d'un grand panel d'insectes sautant en tout genre!

La deuxième, c'est la fraicheur qui arrive. Aujourd'hui, le soleil n'est pas sorti, le ciel est resté gris toute la journée. Ce qui a joué sur la température qui n'a pas dépassé les 25°C. Alors qu'il y a moins de deux jours il faisait encore 38°... Il parait qu'au moment de la saison sèche, il peut faire très froid : entendons par là 15° voire 10°...

En ce moment, les marchands de fripes ont sorti les pulls et blousons.

En même temps que la saison fraiche, la troisième surprise, c'est qu'il y a un vent, appelé l'harmattan qui souffle. Il contribue à rafraichir l'air mais plonge la ville dans un nuage de pousière toute la journée!!

Je suppose que j'aurais d'autres surprises d'ici là.Tant que ce sont de bonnes surprises...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

péro 04/11/2008 09:13

Avais je précisé bonnes surprises?Non, c'est sur que ce ne sont pas de bonnes surprises. Mais j'avais parlé un peu vite parce qu'avec la fraicheur de ces dernières soirées on en voit beaucoup moins. Où alors je les ai fait fuir avec mon insecticide... (excusé moi les écolos!)

Françoise 04/11/2008 07:10

Parce que l'harmattan et les criquets, tu trouves que ce sont de bonne surprises ???