Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 22:27
Aujourd'hui j'ai commencé une intervention sur le SIDA auprès des enfants sourds, à leur internat. Cette semaine les enfants sont en congés car c'est le CEP... A l'école Peela, il n'y a pas tous les niveaux, notamment pas de CM2...
Donc pour mettre à profit cette semaine libre (parce que les cours reprennent lundi),on m'a demandé de faire une sensibilisation sur le SIDA.
Pour cela j'ai d'abord rencontré une de leur institutrice, Irène, (très belle rencontre) elle est elle meme, sourde depuis l'âge de 11 ans, mais entends un tout petit peu, et parle sans problème. Grâce à elle je pourrai communiquer avec les enfants.
J'ai appris d'abord quelques signes (langue américaine car ce sont les nords américain qui ont commencé la prise en charge des sourds au Burkina), comme bonsoir, ça va, papa, mamam, frères, et soeur, les chiffres. J'ai meme pu signer "moi j'ai deux frères". J'ai appris l'alphabet jusqu'à p (pour le moment). Bref, de quoi arriver devant les enfants pas trop bête...
Ils ont aussi trouver un signe pour mon prénom.

La sensibilisation de ces enfants en particulier est très important car ils sont naifs et vulnérables, et n'ont pas accès facilement à l'information.
On a donc commencer par savoir ce qu'ils savaient du SIDA. Ils savaient que c'était une maladie, mais ne savait pas qu'on ne pouvait en guérir. Ils savaient à peu près comment on l'attrape, mais pas comment on se protège.
On a évoqué seulement aujourd'hui la transmission. A partir des images, Irène, leur posait des questions, elle parlait en meme temps, et traduisait ce que les enfants disaient.
C'est très enrichissant, mais aussi très frustrant de ne pas pouvoir parler facilement.(comme j'aime le faire beaucoup!!).
On a prévu trois séances pour que les enfants assimilent tous ce qu'on voudrait qu'ils retiennent.
Ces enfants sont attachants, Irène aussi.
Elle a du former les autres enseignants à la langue des signes, et les forme régulièrement, mais doit bientôt partir. elle s'inquiète du devenir de ces enfants, qu'elle appelle ses frères et soeurs.

J'aimerai beaucoup trouver une association pour les soutenir, car leur internat est tout petit, et j'ai "découvert" encore 14 enfants sur Kongoussi qui pourrait aller dans cette école, ce sera la place de l'internat qui determinera le nombre d'enfants qui pourra faire sa rentrée à Peela. Alors si vous connaissez des asso qui travaille sur ce handicap, ou qui aimerait investir dans un tel projet, faites moi signe...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Irène 19/02/2015 21:13

Merci pero pour avoir écrit ces lignes sur moi et les enfants sourds, merci pour ton combat, j'espère que tu vas bien