Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 00:00
En parcourant la presse hier, je suis tombé sur un interessant article (ça nous changera de l'article d'hier...!).
Il par le du projet Ecosan : projet d'assainissement écologique.
Sur 10 Burkinabé, 9 n'ont pas accès à des toilettes adéquates, et donc comme dit à la fin de l'article "les gens se mettent à l'aise dans la nature". A la campagne s'est pas trop génant mais en ville s'est tout simplement très crade. A Ouahigouya dans les quartiers populaires, traversés par de grand caniveaux (assez profond) qui je pense servent à la saison des pluies, il n'est pas rare de voir des gens bien acroupis au bord en train de "se mettre à l'aise"...

Bref, la démarche du projet Ecosan consiste à installer des latrines dites Ecosan où l’on sépare les urines des fèces. Ils sont ensuite récupérés, gardés en circuit fermé pour être hygiénisés en vue de pouvoir être utilisés dans l’agriculture moyennant transformation en engrais naturels.

LEs latrines qui sont ici un grand trou reboucher par une dalle de béton avec un petit trou dedans (attention à bien viser), sont vidées une fois pleines par un camion vidangeur qui va lui meme se vider dans la brousse, sans traitement, et au hasard. mais c'est pour ceux qui ont les moyens de payer la vidange, sinon, d'autres essayait d'évacuer ça dans la rue...!!

Ce système récupère donc les excrétats, les traitent et les revend aux paysans et maraicher. C'est moins cher que des fertilisants chimiques, et comme c'est liquide, les plantes absorbent rapidement les éléments nutritifs. CE qui donnent de beaux légumes...!!

“Il est démontré qu’une personne produit en moyenne 500 litres d’urines et 50 litres de fèces par an, équivalant à 7,5 kg de NPK suffisant pour produire 230 kg de céréales, assez pour nourrir la même personne, toute l’année. En termes économiques, la valeur fertilisante d’excréta produite par une personne dans l’année est d’environ 3500 F CFA. Par extrapolation, cela reviendrait à 49 milliards de F CFA de gagnés en intrants agricoles par an si tous les Burkinabè adoptait l’approche Ecosan”

Les Nations unies ont inscrit dans les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), la réduction de moitié, du nombre de personnes n’ayant pas accès à un assainissement adéquat. Au Burkina Faso, le Programme national d’approvisionnement en eau potable et assainissement est l’instrument de mise en oeuvre de cet objectif.
Le projet Ecosan a contribué à l’atteinte de cet objectif avec la réalisation de 927 ouvrages d’assainissement écologique en une année et demie au profit de plus de 6500 habitants couverts. Il a aussi permis de former 107 artisans à la technique de construction de latrines Ecosan donnant ainsi de l’emploi aux jeunes. “Ce projet a permis la création d’emplois et de revenus.

Pour lire l'article dont je vous ai fait le résumé suivez ce lien

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Flo 19/06/2009 13:40

c'est vrai qu'il y a matière à réflexion !

Péro 20/06/2009 15:04


, jeux de mots quand tu nous tiens


michèle 19/06/2009 11:42

C' est vrai  qu' il est intéressant ton article...Vu d' ici, on ne pense pas à ces détails de la vie courante ! J' imagine les odeurs de rue, avec la chaleur!!....et toi, comment tu fais ?!!    Pardon,Véronique !

Péro 20/06/2009 15:06


Mon quartier est plutôt propre à ce niveau là... Dans les anciens quartiers, par contre j'aime pas trop passé (surtout à pieds...). Parfois on a un peu envie de pousser celui qui est concentré au
dessus du caniveau, mais on ne le fait pas bien sur, trop bien elevé...


Veronique 19/06/2009 07:25

Hum! Très intéressant ton article, mais je viens de prendre mon petit-déjeuner et... enfin, voilà!Bon appétit à ceux qui sont dans le même cas!Bises