Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 12:59
En parcourant comme chaque jour le portail de la presse burkinabé sur le net (lefaso.net), je suis tombée un dossier qui m'a beaucoup touché.
Il raconte et propose des témoignages de jeunes filles. J'ai déjà entendu des histoires un peu comme ça, mais on se dit toujours que la personne qui raconte en à rajouter pour choquer un peu plus son interlocuteur. Seulement là, le journaliste raconte l'histoire et le parcours de jeunes filles mère, chassés du domicile parental, ou bien de jeunes filles promise en mariage à des vieux. Certaines témoignent.
Ces jeunes filles sont toutes prisent en charge dans une association crée par une allemande. Cette associaiton AMPO (Association Managré Nooma pour la Protection des Orphelins -->manegre noma : le bien ne se perd jamais en mooré), prend en charge toutes ses filles, leur apporte un soutien, essaie parfois de régler les problèmes avec les familles, leur apporte une formation pour qu'elle puisse reprendre leur route seule sur de bonnes bases.

Ce qui m'a le plus "choquée", est l'article ou on explique que les enfants nés de ces grossesses sont très souvent en danger car leur géniteur veulent se débarrasser de cette preuve génante de leur manque de moralité. Certains enfants ne peuvent meme pas partir à l'école par peur d'un kidnapping, ou d'un empoissonement. D'ailleurs, les autres, ce qui partent à l'école sont accompagnés, et n'achètent pas à manger à l'école comme leur petit camarade qui pourront se payer un gateau, un petit sandwich ou un bissap. Non, eux on leur apporte un gouter...

Les mentalités sont encore très fermées sur certains sujets surtout dans les provinces ou les traditions sont encores beaucoup respectées. LEs traditions ne sont pas toujours mauvaises certaines sont bénéfiques et à garder, mais offrir sa fille en mariage pour honorer un homme pour le remercier d'un bienfait rendu à la famille...?
Répudié sa fille car elle est enceinte, pas marier, vis encore avec ces parents? parfois "l'auteur de la grossesse" prendra la fille chez lui, mais d'autres fuient, et les filles se retrouvent désarmées et sont la proie de prédateur proxénète...

Bref, pour retrouver les histoires de ces jeunes filles, qui commencent bien se finit bien dès leur entrer à AMPO, cliquez ici
AMPO aussi à un site internet bilingue.

Partager cet article

Repost 0

commentaires