Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 03:29

C'est le thème du 8 mars de cette année. Je vous rappelle que le 8 mars au Burkina est un jour férié, qu'il y a quelques années, les hommes étaient obligés d'aller faire le marché pour les femmes, pour se rendre compte de la réalité (et au passage il parait que la popote-argent laissé à la femme le matin pour préparer les repas- a augmenté après ce premier 8 mars).

Bref, chaque année, donc le 8 mars permet de se pencher sur un thème en lien avec les femmes (l'an dernier c'était l'alphabétisme). Cette année, suite au "mauvais rapport rendu par Amnesty international sur la santé maternelle, (j’en avais parlé l’an dernier sur ce blog ici) le Burkina a choisi de pointer ce sujet afin d'essayer de mettre le paquet dessus, et de pouvoir répondre au OMD (objectifs du millénaire pour le développement) qui sont fixés jusqu’en 2015 !

 

C’est l’objectif n°5 qui a pour but « l’amélioration de la santé maternelle », le voici

CIBLE 5.A - Réduire de trois quarts, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité maternelle

·         La plupart des décès maternels pourraient être évités.

·         Donner naissance est particulièrement risqué en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne, où la plupart des femmes accouchent en l’absence de personnel qualifié.

·         L’écart urbain-rural s’est rétréci, en ce qui concerne la présence de personnel qualifié pendant l’accouchement.

CIBLE 5.B - Rendre l’accès à la médecine procréative universel d’ici à 2015

·         Un nombre plus grand de femmes bénéficient de soins prénatals.

·         Il y a des inégalités flagrantes en ce qui concerne les soins pendant la grossesse.

·         Dans les régions en développement, une femme sur trois seulement reçoit les soins recommandés pendant la grossesse.

·         La réduction du nombre de grossesses chez les adolescentes est au point mort, ce qui met plus de jeunes mères en danger.

·         La pauvreté et le manque d’éducation perpétuent les taux élevés de naissances chez les adolescentes.

·         Le progrès dans le recours à la contraception chez les femmes ont ralenti.

·         Le recours à la contraception est particulièrement bas chez les femmes les plus pauvres et celles qui n’ont pas reçu d’éducation.

·         Le financement peu élevé de la planification familiale représente un échec majeur par rapport aux engagements pris pour améliorer la santé procréative des femmes.

 

Notons que 2000 femmes par an décède avant, pendant ou juste après l’accouchement, le taux de mortalité maternelle en 2008 est de 307 pour 100 000 naissances vivantes.

Cette année, le 8 mars 2011, des conférences, des défilées essaieront de faire prendre conscience à la population de ce risque.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

segolene sega 09/03/2011 09:15



de rien mais j'avoue que si je viens sur votre blog, c'est d'une façon très interessée, j'essaie d'en apprendre le + possible sur ce pays et vous decrivez ce beau pays tel qu'il vous
apparait,c'est super, continuez ainsi et bravo!



Péro 09/03/2011 15:13



ça me fait plaisir. A travers ce blog, je veux faire passer tout l'amour que j'ai pour ce pays!


Si vous avez des sujets qui vous interpelle, n'hésitez pas à m'en faire part, je pourrai essayer de vous répondre!



segolène sega 08/03/2011 14:32



je me permet d'ajouter que les burkinabé ont conscience de ce problème, mon ami qui vit à ouaga s'investit beaucoup sur ce sujet, il est prf à l'université de aouga, bonne journée fériée :)



Péro 09/03/2011 02:17



En effet, beaucoup d'actions sont menées dans ce domaine.


Les données à jour diffusées aujourd'hui annonce une femme succmbe à des complications liées à la grossesse toutes les 3h!! et ce n'est pas que dans les provinces. LEs régions les plus touchées
sont le centre (Ouaga), le sahel et les hauts bassins (Bobo)!!!


Il serait temps que l'Etat investisse vraiment dans ce domaine, même si bcp d'asso font dans ce sens!


MErci de votre passage sur mon blog! ça me fait très plaisir!!


MErci, le jour férié c'est bien passé, sauf que la chaleur est insupportable aujourd'hui à Ouahigouya!! ;)



michèle 08/03/2011 09:26



A ce sujet , nous avons rencontré un ami d'Adam et Péroline , conseiller pédagogique , très investi auprès d' Amnesty international  . Avec son équipe ,  ils ont fait un film de
sensibilisation intitulé "donner la vie sans risquer la mort au Burkina Faso " La veille de notre départ , "Brésilien " ( c'est son surnom , à cause du foot !! ) et sa femme , nous ont reçus à
manger . on a visionné le film : ce fut une soirée exceptionnelle d'échange. ce monsieur est passionné par ce qu'il fait et nous avons eu du mal à  pendre la décision d'aller nous coucher !
Sa femme ,très discrète ,en plus de son travail , s'occupe aussi d'une association . quelle soirée !



Péro 09/03/2011 02:18



Oui, le documentaire était "choc"!!