Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 17:18

La télévision est en ce moment prolifique à propos du Burkina. Ce n'est toujours pas trop dans un sens positif, mais on en parle c'est déjà ça.

Mardi prochain, Arte diffuse un documentaire de Hubert Dubois, Enfants forçats. Ce documentaire reprend une enquête commencée il ya 20 ans à travers le documentaire "L'enfance enchainée". (dossier de presse)

Le reportage montre la situation des enfants dans 4 pays : Inde, Burkina, USA et République Dominicaine.

 

Qu'en est-il au Burkina? Je ne sais pas encore ce que va dire ce reportage.

LE travail des enfants est une péroccupation au Burkina. dès 1954, le pays s’est intéressé au phénomène de travail des enfants par l’arrêté N°539 ITLS-HV. Le pays a également ratifié en 1989, la convention relative aux droits des enfants adoptée par l’Assemblée Générale des Nations Unies. La Convention précise que chaque enfant a droit à la vie, à la survie et au développement, à la protection familiale et à l’aide spéciale pour l’enfant privé de son milieu familial, à la non discrimination, à l’accès aux soins de santé primaires, à l’éducation et à la sécurité sociale. Aussi, l’article 15 du Code du travail stipule que nul ne peut être engagé dans un travail quelconque avant l’âge de 15 ans, même comme étant apprenti. Ces actions en faveur des enfants ont été renforcées par la convention
182
de l’OIT sur les pires formes de travail des enfants, ratifiée par le Burkina Faso le 25 Mai 2001.

 

Les statistiques que j'ai trouvé sur le travail des enfants au Burkina datent de 2006, une enquête réalisée par l'Institut national de la statistique et de la démographie(INSD) : ce sont au total 1 658 869 enfants âgés de 5 à 17 ans qui mènent une activité économique au Burkina Faso. Le secteur de l'agriculture emploie 70% de ces tout-petits.

 

Il est vrai qu'on voit beaucoup d'enfants gardant les troupeaux, dans les champs avec des dabas ; mais dans les villes aussi ont trouve bon nombre d'enfants qui vendent des objets divers et variés, qui cirent les chaussures. Les uns font ça pour aider leurs parents d'autres pour pouvoir subsister, certains font ça en plus de l"école mais ils ne doivent pas être très nombreux.

J'espère que le reportage de mardi nous en dira un peu plus...

Partager cet article

Repost 0

commentaires