Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 10:29
Cette année la chaleur a commencé très tôt. Le soleil est lourd et puissant, et sa chaleur rayonne jusque dans la nuit. Cependant depuis quelques jours, un écran de poussière forme un écran enre nous et le soleil. en effet la présence de l'harmattanse fait sentir et soulève un nuage de poussière et de polution qui pourrait se comparer à du brouillard du fait du peu de visibiliter que l'on a.

Voici la définition de l'harmattan :

L'harmattan est un vent chaud, sec et poussiéreux qui souffle vers le sud en provenance du Sahara dans le golfe de guinée en hiver, entre la fin novembre et le milieu du mois de mars.

Chargé de poussières et de sables (fines particules de 0,05 à 1 micromètre), il peut obscurcir l'atmosphère durant plusieurs jours et favorise les épidémies de méningite dans les pays sahéliens, notamment au Burkian Faso et au Mali. La fragilisation des muqueuses par les particules en suspension facilite passage du méningoccoque dans le sang.

La date de son début d'apparition (entre fin novembre et début janvier), sa durée et son intensité peuvent fortement influencer les récoltes agricoles en Afrique de l'Ouest. En effet, il repousse le front inter-tropical (FIT) au-dessus du golfe de guinée, empêchant les pluies sur l'ensemble de la région.

On a remarqué pendant sa présence une nette augmentation des accidents de circulation et des accidents aériens. Les hopitaux ont aussi noté un nombre plus important d'hospitalisations pour des causes variées : brûlures domestiques, hyper tension artérielle, bronchites, décompensation psychiatrique (agitation, dépression,...).


Les petits inconvénients aussi c'est que la poussière salit!!! On peut voir arriver les personnes avec les cheveux rouges de poussière, les habits rouges de poussière... Les gens circulent avec des masques sur la bouche, pour ne pas avaler la poussière. On enduit le nez des enfants de beuure de Karité pour les protéger de la contamination de la méningite.

Partager cet article

Repost 0

commentaires