Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 19:13

Je vous ai parlé de ma mission à Bobo, je vous ai même déjà parler de la MAS mais sans vous expliquer ce que c'était et à quoi ça servait!

La Maison des Associations de lutte contre le SIDA (MAS) a été crée en 2004 pour mettre en valeur les compétences des associations, pour apporte un appui technique et aider à la recherche de financement. En effet, un réseau d'association a plus de poids et de crédibilité face à des bailleurs de fonds tel que le Fond Mondial.

Elle regroupe 140 associations de prise en charge ou de prévention du VIH/SIDA, couvrant ainsi toute la région de Bobo (qui est composé de trois provinces et compte plus d'1 millions 200 personnes). Sur ces 140 associations, on compte 16 associations de prise en charge communataire (prise en charge psychosociale, nutritionnelle et médicale)

La présidente de cette structure est une femme très charismatique. Christine Kafando est très connue au Burkina, en 2001 elle affirmait son statut sérologique et posait avec Blaise Compaoré (photo dans album photo Bobo 2010 : affiche 'ça me concerne, et toi?'). Lors demon séjour, je l'ai aperçu pour le cadre de concertation de la MAS. Elle arborait un T-shirt 'VIH Positive', ça m'a marqué ; quand je repense au projet de OHG, et toutes les choses qu'on faisait pour que les bénéficiaires puissent être à l'abri de tous regards, et toutes les histoires qu'on a entendu pour que personnes ne sachent le statut de l'autre, ça me laisse rêveuse. J'espère qu'un jour, ça ne posera plus de problème de discrimination surtout au niveau familial.

 

Bref, la MAS coordonne l'ensemble des 140 associations membres, finance des activités par le biais de programme (ex : Sidaction), collecte des informations pour le PAMAC. Le Programme Appui au Monde Associatif et Communautaire (spé en VIH/SIDA, tuberculose, palu) a choisi la MAS comme structure relais dans la region du sud ouest en 2007. Le PAMAC finance beaucoup d'activités que ce soit des formations, des animations du matériel, des supports... La MAS est donc chargée de la bonne utilisation, du suivi des activités etc...

Pour gérer tous ça elle est composée de différents volets, entre autre :

- un volet de prévention : suit les activités de prévention, comptabilise les activités, suit les financements

- un volet de conseil dépistage volontaires : collecte les données de dépistages, bases de données statistiques etc...

- un volet palu : programme de distribution et de suivi de moustiquaires, distribuées aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 5 ans,

- un volet prise en charge communautaire : suit les 16 associations de prise en charge, collecte les données (nombre de personnes sous ARV, nombre de décès, nombre de personnes suivi etc...)

 

Je ne sais pas si c'est grâce à cette structure, mais su le terrain les associations se connaissent, se cotoient et se réfèrent des ppatients en fonction du public cible des associaitions, en fonction des distances du lieu d'habitation, en fonction du besoin de prise en charge. Certaines de ces associations font des permanences dans toutes les structures de santé de la ville, et orientent les personnes qui en ont besoin.

Belle organisation...

Partager cet article

Repost 0

commentaires