Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 10:05

Je le connais depuis l’année dernière aussi. Il voulait s’intégrer à notre programme, le jour ou j’étais allée faire une supervision de la distribution des vivres. J’avais du lui expliquer qu’on ne pouvait l’intégrer (car le nombre n’était pas flexible et déjà choisi). Il m’avait parlé de ses problèmes de santé, à l’époque ça n’allait pas fort.

Il habite à 30 km de Ouahigouya et fait le trajet à vélo au moins une fois par mois pour venir chercher ses médicaments dans une grosse associations de Ouahigouya, dans laquelle il est suivi médicalement.

A cette occasion, il vient me voir à chaque fois. L’année dernière, ses intentions étaient claires, il voulait de l’argent pour que je l’aide à manger, à amener sa femme enceinte pour se faire suivre à l’association, que je l’aide à scolariser son enfant etc… Je lui expliquais que je ne pouvais pourvoir à ses besoins (surtout sur mon lieu de travail), je ne pouvais lui apporter que des conseils et solutions autre (qu’il démontait toujours !).

Cette année, il a pu être intégrer au programme ainsi que sa jeune femme.

Hier il est passé me voir.

Il a réussi à scolariser son enfant, mais on le presse à l’école pour qu’il paye, sa femme a accoucher d’un petit garçon (son premier enfant) mais refuse toujours de se faire suivre. Il a peur pour l’enfant, pour lui, il est malade aussi. Pour sa femme, il ne sait plus quoi lui dire pour la convaincre, elle nie sa maladie, dépistée pendant la grossesse, elle a refusée de prendre les produits, et refuse toujours. Elle ne se sent pas malade !

Hier, il a dit quelque chose qui m’a fait plaisir (oui, un peu d’égocentrisme), il m’a dit que je lui apportais beaucoup plus que si je lui donnais cette maison (mon bureau) remplit d’argent ! Avec moi il peut discuter « franco », il n’a pas peur de parler de sa maladie, des petits soucis que ça occasionne, des problèmes qu’il doit gérer.

Il cherche du travail, mais sa santé fait qu’il ne peut plus faire tout ce qu’un homme de son âge pourrait faire. Il ne peut plus puiser de l’eau pour arroser les maraichages ; son métier c’était gardien, et il a eu a réparer des forages. Il travaillait pour de grandes boites à Ouaga ! Mais il a du repartir au village. Sa maladie l’a ruinée. Il est passé par tous les féticheurs et marabouts qu’il a pu croiser, il a vendu ses bêtes pour pouvoir faire les sacrifices demandés. Et ça n’a rien fait. C’est au dispensaire qu’il a su, et qu’il a petit à petit recouvré une santé relative.

Je suis gênée de ne pas pouvoir mieux faire face à ces demandes répétées, mais je vois que peu à peu mes conseils commencent à être entendu et appliquer

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Flo 23/12/2010 23:36



C'était trop subtil ?



Péro 24/12/2010 13:13



ahahah, non... mais que répondre...!



Flo 22/12/2010 19:38



Ah ! Bonjour ma Soeur !!