Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 10:49

C’est dans l’ordre des choses, la vieillesse nous emporte, comme mon Tonton Jean, il y a deux semaines.

          Ma famille, plus j’y pense, ressemble a une famille africaine, dans le sens de famille au sens large du terme. Peut être est ce dû à la longévité de mon arrière grand-mère qui fêta jusqu’à son 103eme anniversaire. Oui, peut être grâce à elle, car on avait pris l’habitude de tous se regrouper autour d’elle pour des fêtes de familles rassemblant tous ses descendants… Peut être est-ce dû à notre esprit de famille qui est très développé… Je ne sais pas vraiment.

Ce qui est sur c’est que dans notre famille le Tonton Jean s’était une figure incontournable. C’est en fait mon grand oncle (le frère de mon grand père), il était prêtre, et je peux presque affirmer qu’il a baptisé tous ses neveux et nièces (soit 4 descendances de ses frères), et petits neveux, petites nièces, et peut être même certains de ses arrières … Il a aussi célébrer les mariages de ses neveux et nièces et quelques uns de ses petits neveux et nièces.

C’était aussi une figure importante dans la société du Rhône Alpes : professeur de philosophie, directeur de la chorale « A Cœur Joie », décoré de la légion d’honneur et de quelques autres décorations que je ne maitrise pas suffisamment pour pouvoir les affirmer ici, mais ceux qui peuvent ou savent pourront me compléter.

Moi, je l’ai toujours connu avec ses épais cheveux blanc, sa haute stature, sa voix inimitable, ses grosses lunettes, son bon appétit, ses moments d’attention avec les plus petits d’entre nous lors des rencontres de familles.

 

Les seuls vrais souvenirs précis qu’ils me restent de lui sont assez récents.

Le premier remonte au 12 juillet 1998 (précis !! forcément, jour de la victoire des bleus à la coupe du monde !). Ce jour là il a débarqué chez nous au village, avec sa sœur, pour faire une halte dans leur voyage avant de rejoindre Lyon. Ça tombait bien, ça faisait plusieurs jours que je tannais me parents pour rejoindre mes grands parent près de Lyon pour les vacances, et encore plus en ce jour pour vraiment vivre ce moment mémorable.  Ce que je ne savais pas c’est que le moment mémorable allait être ce trajet !! Ma grande tante Thérèse au volant, mon tonton Jean assis à côté qui n’arrêtaient pas de se chamailler dans un langage très imagé, comme j’avais pu l’entendre dans la bouche de mon grand père. Qu’est ce que j’ai rit pendant ces 300km !!! Je n’ai bien sur retenu aucune de ces expressions, pour vous les retransmettre ici.

Le deuxième, beaucoup plus triste et choquant, et plus récent (2006 ou 2007 ?). Il était venu en vacances chez des amis à lui à Clermont Ferrand, ville ou j’effectuais mes études. Malheureusement il a fait un AVC. C’est maman qui m’a appelé pour me le dire, et me demander si je pouvais aller le voir à l’hôpital, étant la seule de la famille sur place.

Ce fut un vrai choc. Obligé de présenter une pièce d’identité pour pouvoir le voir et confirmer mon lien de parenté, je suis entré dans la chambre et l’ai trouvé étendu sur son lit, le regard dans le vide. Son AVC faisait qu’on ne comprenait plus ce qu’il disait, mais lui voyait bien que ce qu’il émettait comme son ne représentait plus rien de compréhensible et ça l’énervait tellement qu’on avait du l’attaché sur son lit ! Je ne savais pas trop quoi faire… Je lui ai parlé, je me suis présentée (au cas où !). Lui qui était très dépendant de ses lunettes ont les lui avait enlevé, ainsi que ça bible, rien n’était présent autour de lui… J’y suis retourné une deuxième fois, et là j’ai retrouvé une de ses camarades qui lui faisait la lecture, plus apaisé et moins seul, ce fut moins difficile !

Finalement les choses sont rentrées dans l’ordre petit à petit, transfert près de la famille, puis ensuite retour chez lui. C’est là qu’il s’est éteint à 91 ans !

Partager cet article

Repost 0

commentaires