Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 10:44

La semaine dernière à Ouahigouya, j'ai encore manqué le grand évènement coutumier de l'année (oui, l'année dernière je l'avais raté aussi!!).
C'est le Na pousoum (prononcé Na poussoum). C'est la forme contractée de Naba pousoum : les salutations au Roi.
Pendant trois jours, toutes les communautés dépendant du royaume du Yatenga sont conviés. Tous les chefs de village et de canton viennent se prosterné devant le Naba Kiba (que vous connaissez bien maintenant).
La fête commence le samedi soir, le dimanche matin, le roi se retire dans son palais avec ses ministres et le fétiche. Ils ressortiront avec le fétiche (qui ne peut être filmé ou pris en photo!!). Le troisième jour et le dernier se sont les chefs qui viennent enfin salué le roi accompagné par un des ministres qui jouent quotidiennement le rôle d'intermédiaire.
C'est un peu une présentation de voeux (très couru ici, on en trouve parfois jusqu'en mars dans certains services retardataire, c'est fait en grande pompe!!).
A cette occasion, on ressort aussi les "reliques" de Naba Kango, fondateur de la ville de Ouahigouya, les descendants de la famille des pages de Naba Kango, conservent toujours, quelques fusils, et des chaussures ou habits (qui montrent d'ailleurs que ce roi était tou petit!!). Ces objets sont exposés le temps de cette fête qui correspond à la première nouvelle lune de la nouvelle année.
ça doit être pationnant de pouvoir assister à ce genre de fête coutumière... Je ferais plus attention aux dates l'année prochaine!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires