Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 août 2008 1 11 /08 /août /2008 17:53
Repost 0
20 juin 2008 5 20 /06 /juin /2008 10:46





















Samedi dernier, nous sommes allées participer à un stage de danse africaine.
On peut dire que ça nous a changé de style de danse. Avec Lila, on fait de la danse plutôt traditionnelle, et adapté à nos petites conditions physiques!!!
Là, on nous a emmené dans la danse plus moderne et ivoirienne. Mais là, ils ne nous ont pas ménagé!! A part notre groupe, les autres participantes au stage n'avaient jamais fait de danse africaine...

Enfin, c'était super génial, on a été super bien accueilli, on nous avait même préparé des beignets et du bissap.
J'ai malheureusement pas réussi à mettre la vidéo de nos exploits et la démo de notre "prof" Mac Grégore, mais j'ai trouvé sur youtube, quelque chose qui montre le style de ce qu'on a essayé de faire!
Vous comprendrez peut être pourquoi j'ai eu des courbatures jusqu'à mardi, des vrais qui gènent pour marcher...

Repost 0
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 15:32

Juste pour vous donner des infos si vous n'étiez pas au courant.
L'association franco-africaine de coeur organise une semaine africaine (qui a commencé le 9 juin et qui se termine le 14 au soir).
Il y a plein de chose au programme : marché africain, ateliers de tresses et de nattes, projection d'un film sur un village incendié de Côte d'Ivoire, une conférence sur la malnutrition.
Le samedi après midi, il y a u stage gratuit de danse africaine, où nous "courrons" bien sur avec mes copines de danse africaine du Chatelet.
La semaine se termine par une grande soirée qui s'annonce super sympa.

Si vous voulez plus d'infos : 02 48 70 13 61, ou
afac@hotmail.fr

Repost 0
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 11:22

Juste pour "célébrer" l'année écoulé de notre nouveau président.(et surtout parce que l'an dernier je n'avais pas eu le temps)
Zedess est un burkinabé, qui par ces textes fait mouche!! La chanson qui me l'a fait connaitre c'est "la france c'est comme une mobylette pour avancé il faut du mélange"...

C'est dernière chanson "un hongrois chez les gaulois" a apparement passé presque inaperçue ici. Pourtant au Burkina, il fallait voir les réactions ; surtout quand Sarkozy a été interwievé sur TV5 et qu'il s'est "moqué" dirons nous du Burkina (pays le plus pauvre du monde... etc, etc!!)

Plus d'info sur Zedess
Repost 0
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 16:18

Le mooré est une langue du Burkina, avec laquelle je me suis bien familiarisée l'an dernier lors de mon stage au CREN. Pour ne pas perdre ce que j'avais appris et pour enrichir mon vocabulaire j'ai trouvé un livre (un des seul) sur la langue mooré. 

« L'objet de ce livre est l'initiation à une langue et à une culture entièrement ou partiellement nouvelles, en l'occurence le mooré et la culture moaaga, avec ce que cela suppose d'étonnement, de questionnement mais aussi de plaisir de découvrir d'autres sonorités, d'autres modes de fonctionnement linguistique et culturel. »

Il a été repertorié au Burkina 66 langues différentes (dont le français). Certaines sont parlées par seulement quelques centaines de personnes comme le Zarma. Certaines sont peu parlées au Burkina mais le sont dans d'autres pays voisins, vestige du partage des pays sans tenir compte des ethnies. Et enfin le mooré parlée par environ 5 000 000 de personnes soit plus de 50% de la population.

Le mooré fait parti de la famille de langues gur : nigéro-congolaises selon la classification de Greenberg (1970). Ce qui complique les choses quand on apprend le mooré c'est qu'elle se compose de 4 dialectes (divisé selon les régions différentes), pas facile pour un novice de se retrouver là dedans.

Mais le pire selon moi, qui pourrait provoquer l'hilarité dans mon auditoire serait de mal intonner les mots. Car un même mot selon le ton donné (3 différents possibles) peut avoir différents sens.

Un exemple? Sãagã : le ciel   Sãagá : caresse-le    Sáagà : un balai et      Sáagá : la pluie....

                                 Vous me comprenez maintenant?

Enfin, bref je ne vais pas refaire tout le livre, juste pour dire aussi qu'on apprend plein de choses sur les coutumes, l'histoire du pays.

Si vous voyagez, à savoir que vous trouverez aussi chez l'éditeur, d'autres livres dans la collection Parlons... : parlons arabe marocain, parlons russe ou encore parlons schwytzertütsch (??) ou parlons koumyk. Sympa non? 
                                                                                                                 

 

 

Repost 0
26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 15:50

 Voilà cette grande femme blanche habillée d'un boubou qui s'avance dans la salle accompagnée d'une petite musique. Elle s'arrête et commence son histoire qui se tient dans la concession de sa belle mère au Sénégal. Cette histoire met en scène la grand mère qui pour occuper son petit fils va conter des histoires.



















Un conte? demande-t-elle. Raconte dis le petit.
Il était une fois commence la gand mère ; Comme d'habitude répond l'enfant.

Je n'avais jamais vu de conteur en vrai... Je n'ai pas été déçu. Le visage de Cathelijne BACHRACH est très expressif, sa voix est douce mais prend plusieurs tons pour personnaliser les différents animaux qui cotoient ces contes. Elles les miment et on reconnait bien les caricatures de ces animaux. Elle nous a transportée ailleurs. On se trouvait avec la grand mère, assis dans la cour de la concession.


Joli spectacle, rythmé par quelques petite chanson, et le traditionnel petit "gling" après chaque contes.

Repost 0
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 11:39

En ce moment, on parle beaucoup de la prévention routière avec leur nouvelle pub, et aussi avec ce fameux week end "meurtrier" sur les routes. Alors moi aussi j'ajoute ma pierre à l'édifice avec un cour de prévention routière à la burkinabé. ça passe à la télé quotidiennement. A vous de vous faire un avis!!!

Repost 0
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 17:03

Grâce à Françoise, j'ai fait une super découverte : un resto qui fait de la cuisine africaine à St Amand Montrond, eh oui, c'est possible.
Fraçoise m'avait transmis une pub pour une soirée conte burkinabé dans ce resto, avec repas avant.
Je m'y suis bien sur rendu, et chose bizarre, le conteur était un de mes amis burkinabé de Clermont.
Et on a donc mangé un riz sauce arachide "comme là bas dis!!" Car le cuisto, M'boumba est gabonais.
Il y a une super ambiance là bas, vous pouvez y aller tous les jours mais il faut réserver avant (la veille par exemple). Et tenez vous au courant, car ils font des soirées à thème ; comme la soirée conte du Burkina, il y avait eu avant des contes du Liban.
Ils ont pleins d'autres activités via l'association : Initiatives culinaires et  des terroirs pour le développement.
J'ai assisté par ce biais à un stage de danse africaine sur 3 jours avec repas au restau le dernier jour!
J'espère vous avoir donner l'envie d'y faire un tour!

Repost 0
13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 19:02

Je suis tout le temps à la recherche de livres pour enfants adaptés à des enfants de Ouaga (enfin d'Afrique!)

Par hasard lors d’une brocante je suis tombée sur :

 

Gaspard et les fées du logis

« Garspard vit secrètement au milieu des fées, celles que sa maman lui a peu à peu fait connaître, qu’elle invite souvent à la maison : Fée-ses-dents, Fée-moi-un-bisou, et même Fée-tout-noir, celle du fond du placard. »

Ce livre est très drôle, et pour une fois le héros de l’histoire est un petit garçon noir (tout les personnages d‘ailleurs, sauf les fées!). C’est pas très courant…

Si vous connaissez des livres pour enfants que je pourrai emmener au Burkina…

 

 

 

Repost 0
11 février 2008 1 11 /02 /février /2008 10:17

Véro m’a offert un joli livre pour enfant, écrit et dessiné par une passionnée du Burkina. Ce livre s’appelle : "Chez Adama, mécanique générale"

 

 

Elle raconte très bien l’univers d’un petit mécanicien de rue à Ouaga confronté à toutes sortes de problèmes que ce soit pour une moto, un taxi, un vélo, un chariot à pousser…
Ça m’a vraiment replongé dans l’ambiance des rues de la capitales. J’ai souvent eu à faire avec ces mécaniciens, pour la P50 d’Adama qui me conduisait partout (la P50 et Adama) : crevaison, problème de piston, chaîne qui casse et autres petits soucis…!! On peut en trouver jusque très tard dans la nuit, endormi sur leur banc au bord de la route en attendant un éventuel client…

 

 A découvrir aussi : « Cocorico, poulet piga », ou « moi j’attendais la pluie »

 
Repost 0