Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mai 2007 3 30 /05 /mai /2007 15:35

il y a deux semaines nous avons reçu une femme avec deux enfants : un de 4 ans, l'autre d'1 an. Cette femme a quitté la Cote d'Ivoire pour rejoindre son mari ici. arrivée ici, son mari n'est pas là, apparement il est reparti en Cote d'Ivoire. Donc depuis un mois, elle nous dit qu'elle dors à la gare, avec ses deux enfants. Visisblement elle n'a pas de famille ici, ou elle en a été banni.

Toujours est-il que son dernier enfant est malnutri et qu'on a du l'interné. Seulement au bout de quelques jours son état de santé a empiré et on a du l'hospitalisé avec sa maman.

Seulement le grand frère, Ousmane, ne peut pas partir là bas, et il n'y a pas de famille pour le récupérer. Donc depuis, il est devenu un peu la mascotte du centre. On est toute devenu ses mamans. Le soir et la nuit, les femmes internées avec leur enfant, veillent sur lui ; et la journée, c'est à notre tour. Heureusement pour nous, il n'est pas trop turbulent. Il est juste un peu malpoli. Il insulte tout le monde, meme ceux qui viennent en consultation, et frappe les gens quand il n'est pas content. Mais ce qu'il recherhce surtout c'est notre affection. Il cherche les calins!

Il n'est pas habitué à être dorloter. Pour ce qu'on a vu, sa maman lui demontrait pas beaucoup d'affection.

Cette femme est plutôt depassé par les evènements. Un de ces enfants est décédé (celui entre les deux que nous connaissons) et elle est enceinte de 6 mois.

ça fait presque deux semaines qu'ils sont hospitalisés. On attend leur sortie...

Repost 0
16 avril 2007 1 16 /04 /avril /2007 22:06
Salfo est arrivé au CREN avec le physique typique du marasme qu'on aime nous montré au journal de 20h. Mais cet enfant de 25 mois, avec toute sa force refusait de s'alimenter et refusait la sonde. A peine l'avait-on posé qu'il l'arrachait. Les infirmières l'ont frappé sur les mains pour lui faire comprendre, on a donné un "martinet" à sa maman pour lui frapper les mains chaque fois qu'il essaierait d'enlever. On a attacher la sonde avec un tissu autour de sa tête, lui attaché les mains ; rien n'a suffit, en une semaine il n'a fait que perdre du poids, il a donc fallu l'hospitalisé.
Après une semaine, on le voit revenir, transformé. En une semaine à l'hopital il a pris un kilos. Là ba, ils l'ont perfusé, en plus du régime CREN.
Maintenant, Salfo n'a plus besoin de sonde, il s'alimente par la bouche sans problème, et en plus à déjà retrouver le sourire, et sa maman aussi!!!
Repost 0
3 avril 2007 2 03 /04 /avril /2007 21:04
Le kwashiorkor, le vrai, est quelque chose de difficile à voir. Omar est arrivé au CREN avec un kwash de grade 3 (c'est le max). Il était tellement gonflé d'eau que ça peau était tirée jusqu'a faire apparaitre des plaies telle des brulures. Il gémissait sans arrêt.
Les infirmières n'avaient pas un bon pronostic à son égard car son cas était très avancé.
L'arrivée brusque d'une petite soeur à provoquer l'apparition du kwash.
Ses soins ont consisté à soigné ses plaies àla biafine, plus le régime (F75 et F100). En 15 jours il avait vraiment changé. Sa peau était redevenu presque normal, et son poids avait diminué (disparition des oedèmes grace au rééquilibrage de son régime). Mais les kwash sont plus surveillés, car il ne doivent pas reprendre beaucoup de poids à l'inverse des cas de marasme.
Son évolution a été très émouvant. Depuis près de 2 semaines, j'essayai de rompre la glace avec lui, de le faire communiqué avec l'extérieur, de l'ambiancer comme on dit ici. Et j'y suis plutôt bien arrivé. Il s'est mis à marcher et on s'est promener dans le CREN, il s'est mis à sourir puis à rire et ces derniers jours à parler.
Sa maman a très bien joué le jeu aussi ; car le kwash a une cause un peu psychologique : impression de rejet de la maman. Elle l'a vraiment bien épaulé meme si le bébé était là aussi.
Et pour un fois le papa était très impliqué, venait chaque jour(ou presque) passé du temps avec son fils.
Aujourd'hui il est sorti...
Wend acond laafi (Que Dieu lui accorde la santé)
Repost 0
26 mars 2007 1 26 /03 /mars /2007 16:21

Cette petite fille prénommé Wend nongué (Dieu aime), est arrivée au CREN avec sa grand mère. Elle va avoir trois ans en mai (elle est née le jour de la fete annuelle des assemblée de Dieu!!). Les infirmières ont reconnue le visage de l'enfant. Elle est déjà passé au CREN, c'est une rechute. entre ses deux séjours, l'enfant a été abandonné par sa mère chez la grand mère.

La fillette était renfermé, le regard fixe, ne marchait pas, et était vraiment toute petite, mais avec un visage de poupée.Après 2 semaines au CREN elle s'est mise à marcher timidement, puis à courir un peu à travers la cour. On pouvait meme joué avec elle. Assise sur une marche, elle me regardait souvent. Au début je lui faisait des petits coucou avec la main auxquels elle ne répondait pas. Après c'est elle qui les faisait pour que je réponde. Mais toujours de loin, elle ne s'approchait pas.

Elle est sorti au bout de 3 semaines, elle a pris du poids, elle est joyeuse, elle marche, et meme la grand mère a pris "des joues" pzendant le séjour!!!

Repost 0
19 mars 2007 1 19 /03 /mars /2007 15:18

Au CREN, chaque enfant, chaque maman ont un parcours les amenant là, parfois simple mais souvent compliqué et très différent.

A travers ces articles j'essaierai de vous retracer certaines histoires.

Aujourd'hui c'est l'histoire de Mady, petit garçon de 12 mois qui trainait au CREN depuis 50 jours. Il est enfin sorti vendredi dernier.

Entre temps il a été hospitalisé une fois. L'enfant était tout le temps enrhumé, encombré, ne prenait pas trop de poids. La semaine dernière l'infirmière l'a envoyé consulté un ORL, qui l'a envoyé passé une radio des voies naso-pharyngées. L'explication de son retard de croissance et de sa malnutrition s'est soudain expliqué, par un rétrecissement de ces memes voies.

Il est donc sorti vendredi, puisque l'explication est trouvé, que ce n'est pas du à un défaut de nourriture, ou de soins. Il a seulement un traitement adéquat. Pourra-t-il un jour subir une intervention??

Repost 0