Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2007 2 06 /02 /février /2007 12:46

Me voilà bien arrivée à Ouagadougou avec finalement du retard... En partant de Paris, il parait qu'on avait trop de bagages et que ça déséquilibrait l'avion, alors ils ont tous déchargé et rechargé autrement.

Parti de Paris avec a peu près -2°, quand on nous a dit qu'il faisait 36 à Ouagadougou, tout le monde s'est mis à enlever des épaisseurs, changer de chaussures, mettre de la crème solaire...

On est arrivé à 12h, au moment de la plus forte chaleur. Après un bon rafraichissement bien mérité, et avoir déposer les bagages chez Céline qui m'héberge pour quelques jours, j'ai commencé la tournée des salutations. Je ne saurai vous dire combien j'ai bu de litres d'eau. A chaque endroit qu'on vient saluer on a droit à l'eau de l'étranger en signe de bienvenue!

Ce matin, je suis allée me présenter au "service" ou je serai pendant 6 mois. Et maintenant qu'il fait très chaud, je vais aller me reposer, en attendant la douce fraicheur du soir...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

MichÚle Massot 10/02/2007 19:36

ce serait sympa que tu nous donnes des nouvelles fraiches,et peut-etre,un numéro de teléphone.....et des détails sur ton stage
Tu as vu?   je me lance!       je t'embrasse

sylvette 07/02/2007 21:14

Bon, nous voila rassurées sur ton voyage : il est vrai qu'il valait mieux une attente pour raison de surcroit de bagages que pour ... plomb dans l'aile....En attendant,  (quoi au fait) bonne continuation dans l'attente de ton étude préalable de ce que tu vas bien pouvoir faire...en attendant de commencer ... (quoi déjà ?..!!)

Flo 07/02/2007 20:47

Ah bah d'accord ! moi aussi j'aime bien l'accueil...mais à peine arrivée déjà au repos ?!  message personnel> c'est maman qui va être contente !!!   gnîarkgnîark !           ;-)

Françoise 07/02/2007 18:26

Contente de te savoir bien arrivée, petite Péroline ! Vu ce que tu dis des coutumes d 'accueil au Burkina, je me réjouis que la tradition fasse qu 'on offre de l' eau ... Si c 'était un whisky, je me demande dans quel état tu aurais été !... Peuple sage que le Burkinabé !
Gros bisous !