Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2007 3 30 /05 /mai /2007 15:35

il y a deux semaines nous avons reçu une femme avec deux enfants : un de 4 ans, l'autre d'1 an. Cette femme a quitté la Cote d'Ivoire pour rejoindre son mari ici. arrivée ici, son mari n'est pas là, apparement il est reparti en Cote d'Ivoire. Donc depuis un mois, elle nous dit qu'elle dors à la gare, avec ses deux enfants. Visisblement elle n'a pas de famille ici, ou elle en a été banni.

Toujours est-il que son dernier enfant est malnutri et qu'on a du l'interné. Seulement au bout de quelques jours son état de santé a empiré et on a du l'hospitalisé avec sa maman.

Seulement le grand frère, Ousmane, ne peut pas partir là bas, et il n'y a pas de famille pour le récupérer. Donc depuis, il est devenu un peu la mascotte du centre. On est toute devenu ses mamans. Le soir et la nuit, les femmes internées avec leur enfant, veillent sur lui ; et la journée, c'est à notre tour. Heureusement pour nous, il n'est pas trop turbulent. Il est juste un peu malpoli. Il insulte tout le monde, meme ceux qui viennent en consultation, et frappe les gens quand il n'est pas content. Mais ce qu'il recherhce surtout c'est notre affection. Il cherche les calins!

Il n'est pas habitué à être dorloter. Pour ce qu'on a vu, sa maman lui demontrait pas beaucoup d'affection.

Cette femme est plutôt depassé par les evènements. Un de ces enfants est décédé (celui entre les deux que nous connaissons) et elle est enceinte de 6 mois.

ça fait presque deux semaines qu'ils sont hospitalisés. On attend leur sortie...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Flo 31/05/2007 11:24

Dis donc! ça fait de bonnes journées! je ne veux pas, en prenant un ton léger, que mes paroles soit mal interprétées...mais ça n'est pas un peu rageant de voir ce cycle perpétuel? vu d'ici on dirait que c'est sans fin!! Je veux dire que d'après ce que nous savons le Burkina Faso est un pays plutôt politiquement calme au regard de ses voisins (je veux parler de la Côte d'Ivoire ou du Togo, qui ne sont pas réputés pour leur tranquilité ces derniers temps) comment le gouvernement gère -pour employer un terme à la mode- le transit de populations, quelle est la politique établie en direction de voisins turbulents? est-ce un débat qui occupe le citoyen de la rue, ou de loin, par voie de presse? quelles solutions ou aides, autres que non gouvernementales sont avancées?Au fait ! bonne fête! aujourd'hui c'est la sainte Pétronille ! :-)