Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 13:37

Actualités oblige, je ne peux pas vous parler d'autres choses que des élections. Mais pour faire un peu exotique, voilà comment ça se passe pour les français du Burkina :

Ce 22 avril 2012 se déroulera le premier tour de la présidentielle en France. Dix  candidats sont en lice pour la conquête de l’Elysée. Combien de Français en âge de voter accompliront-ils leur acte citoyen au Burkina ? Concrètement, comment se déroulera ce scrutin  majeur dans notre pays ? Revue de détails avec le Consulat français qui chapeaute cette opération électorale.

Dès l’entrée de l’ambassade de France, le visiteur devine qu’il y a un grand événement lié à cette communauté : les affiches des 10 candidats y trônent, placardées  selon un tirage au sort effectué par le Conseil constitutionnel français. Ainsi le premier tiré au sort doit avoir son affiche la plus proche possible du bureau de vote. C’est la championne des écolos, Eva Joly, qui a eu ce privilège.

Partout donc en France comme à l'Etranger, c'est le portrait de la porte-étendard des Verts qui sera à quelques mètres des bureaux de vote, suivi des autres. Seul manque le portrait de la candidate Nathalie Arthaud  du fait d'un retard d'acheminement de la valise diplomatique, imputable à la candidate elle-même. Ces flyers géants bien visibles sont la preuve de la campagne, nous dira en substance Louis-Vincent Gay, le consul adjoint.

Un tableau d’affichage administratif comportant des extraits du Code électoral, le décret de convocation du corps électoral, entres autres, fait aussi  partie du décor. Il y a bel et bien un vote capital en Hexagone . Et les Français de l’Etranger ne sont pas en reste. Ils sont 3450 ressortissants de ce pays inscrits au registre du Consulat comme des résidents permanents au Burkina. Au total et ce, depuis le 31 décembre 2011, date de clôture pour les inscriptions, 1974 se sont inscrits au Faso pour voter à la présidentielle 2012.

A cet effet, 2 bureaux de vote sont prévus : un à Ouagadougou à l’ambassade-même et un autre à Bobo-Dioulasso à l’Institut français. La répartition des votants est faite en fonction des zones ; ceux dépendants de la capitale politique  (au nombre de 1 694) y votent et ceux qui sont rattachés (280) à la ville de Sya  y sont inscrits. Au consulat de France à Ouagadougou, 3 isoloirs sont prévus (dont un pour les personnes handicapées) et une urne transparente.

Les bureaux de vote sont ouverts ici de 8h à 18 h GMT. Les votes par procuration que le Consulat estime à une centaine sont possibles et ce, jusqu’au  vendredi 20 avril 2012. Une seule personne peut voter par procuration pour  3 personnes au maximum.

Un inscrit  du Burkina Faso peut choisir de voter en France à condition qu’il l’ait signalé avant le 31 décembre dernier.

Les votants reçoivent par courrier les professions de foi des candidats (programme politique) et une lettre de convocation indiquant le lieu et l’heure du vote.

Dans le bureau de vote comme habituellement en pareil cas, il y a le président du bureau de vote ; en l’espèce ici, c’est Mme la consule Claudie Bucaioni, assistée d’un secrétaire, désigné parmi les agents consulaires, et des assesseurs choisis par les délégués des candidats. Si un assesseur manque à l’appel, ce sera la présidente du bureau de vote qui en désignera un remplaçant. Le dépouillement débute sitôt les bureaux de vote clos, et le décompte commence. Il revient à Mme la consule de proclamer les résultats, lesquels sont transmis à Paris par télex diplomatique. Et, compte tenu du décalage horaire, les premières estimations seront annoncées à Paris alors même que le dépouillement débutera à Ouagadougou.

«J’espère que tout se passera sans problème, on a tout mis en place pour qu’il n'y en ait pas…le Consulat est prêt», a affirmé celle qui présidera au déroulement de ce vote au Burkina.

 

Ref : journal l'observateur 19 avril 2012

Partager cet article

Repost 0

commentaires