Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 07:00

A l'heure ou vous lisez cet article je suis en plein "CTC" genre séminaire à Ouagadougou avec toutes les Ocades. Pourtant à l'heure ou j'écris il n'est encore que lundi et je m'apprête à partir à Ouaga (ce soir ou demain tôt?? toujours pas de nouvelles).
C'est une réunion sur 3 jours pour tous les sécretaires exécutifs diocésains, chef de département, et chef de projet des OCADES.
Le thème de cette rencontre rejoint le thème de l'année : "Vision de l'Eglise famille en matière de promotionde la femme". On va aborder les sujets suivants : développement humain intégral, l'approche Genre, l'approche historique et pastorale de l' Eglise sur les questions de femmes et développement au Burkina, l'approche de Caritas sur les questions du genre, et la politique nationale de la promotion de la femme!
ça fait du boulot en perspective...
On aura des intervernants variés, du ministère de la promotion de la femme, des abbés, des représentants de partenaire (CRS --> qui est le partenaire de mon projet).
Je vais aussi rencontrer mes homonymes : ceux qui sont chargé des projets sur le meme thème que moi. Je sais qu'il y en a au moins un à Kaya, mais je ne sais pas s'il y en a dans d'autres régions...!!
On sera sans doute de retour vendredi, je vous ferai le compte rendu de ce que j'aurais appris!

Repost 0
4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 07:42

Le jour de la journée Anti SIDA, j'ai rencontré l'association ASAIO (Asso de soutien de d'aide aux indigents et orphelins). Leur stand présentait de petites trousses très sympa à mon gout! Ils ont récupérer les sachets d'eau. Ah oui, c'est vrai, ici on achète l'eau en sachet de 50 cl ou 25 cl. On trouve aussi les petites bouteilles mais c'est plus cher. Un sachet d'eau c'est 25 F ou 50 F. De ce fait, tout le monde les consomme et les jette au hasard de leur promenade. ça jonche les rues. Cette association les récupère et en fait de petite trousse, porte monnaie, housse à portable. Ils utilisent 2 sachets entre lesquels ils mettent un morceau de tissu, et terminnent par une fermeture.
  

J'adore, je trouve que c'est une bonne idée et c'est assez sympa. (je sais qu'Adams trouve ça ridicule, et je pense qu'une bonne partie de la population pense la meme chose, mais point de vue touriste, c'est excellent!!)
L'an passé j'avais eu un porte monnaie en sachet de course. Ici ils sont noir ou bleu, les femmes en font des lanières et font du crochet avec...
Les petites trousses sont à 300 ou 400 FCFA!! Qui en veux...??
  

Repost 0
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 09:13

Vendredi avait lieu un évènement qui aurait du être beaucoup plus suivi et mieux organisé qu'il ne l'a été. J'ai été très déçue mais je vais vous raconter comment ça s'est déroulé...
la Journée nationale anti Sida ou était attendu la première dame...
Le matin était organisé un "laafi raaga" littéralement un marché de la santé, et en fait un marché des associations. J4avais fait des pieds et des mains pour avoir une place là bas, imaginant (bêtement) qu'il y aurait beaucoup de monde et peut être pas assez de place. C'était de 9h à 14h. Je commence à avoir l'habitude ici, donc on s'est "pointé" là bas vers 10h30, on était les deuxièmes. Finalement il n'y aura eu (en nous comptant) que 4 exposants, et personne ne parlaient du Sida. Ils vendaient des objets... On est resté jusqu'au début de la marche avec flambeau qui a eu lieu à 16h (on aura pas vu briller les flambeau). Tout le monde pensait que la premire dame présidait l cortège, mais quand on est arrivé sur la grande place de la révolution ou avait lieu la cérémonie officiel, le présentateur a annoncé la présence de la femme du premier ministre représentant la première dame (Mme Chantal Compaoré). Deception!!
Il y avait bien sur le maire, la gouverneur, Mme Zongo épouse du premier ministre Tertius zongo, le ministre de la jeunesse et de l'emploi, Justin Koutaba, le ministre des transport (je crois) et la ministre chargé des relations avec le parlement, qui est aussi la présidente d'une grande association de lutte et de prise en charge du Sida.
Cérémonie officielle oblige, on a eu droit à quantité de discours, mais tout le monde attendait le concert avec les têtes d'affiche. C'est d'ailleurs pendant le concert et pendant qu'un artiste prestait que le cortège des "huiles" est parti (en 2 minutes chrono d'ailleurs...).

Je suis déçue parce qu'aucune grande association n'a fait le déplacement (apparement parce qu'ils réclamait de l'argent pour participer... -rumeur-), que certaines ONG n'ont meme pas été invitées, que la première dame n'est pas venue alors qu'elle avait fait repousser la date prévue en décembre, parce qu'aucunes autorités n'a daigné venir voir le marché des associations, et parce que la population ne s'est pas mobilisé...


Voilà ce qu'en disent les journaux

Repost 0
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 07:24

Mercredi matin, les agents de santé du CSPS du secteur 4 sont passés nous voir, mais pas pour avoir des renseignements, ou une demande de soutien. Non, ils venaient pour la distribution des médicaments pour la prévention de la bilharzioze. Vite mon esprit replonge dans les cours de Mr Vivarès d'il y a au moins 3 ans, mais, j'ai peu de souvenir. Je sais que c'est un parasite, qu'on trouve dans l'eau. La symptomatique oubliée, je pose la question aux agents de santé. La femme me réponds que "c'est quand on a fini de faire pipi et qu'il y a du sang qui coule"  Gloups... sympathique!!
L'une des deux déplie un grand baton, avec des dessins de comprimés dessus. La dose de médicaments est proportionnelle à la taille. Les deux comptable et moi avons eu droit à 4 comprimés, à avaler lors du repas parce que "ça secoue un peu"*... Je demande quand meme le nom du médicament, qui se trouve dans un grosse boite et qui est distribuer un peu comme des bonbons : c'est du
praziquantel 400mg...

Un peu perturbée par cette action de prévention, je retourne dans mon bureau avec mes 4 comprimés à avaler (pendant le repas car sinon ça secoue un peu je vous rapelle). Sur les comprimés y a rien d'écrit, et je suis un peu méfiante, alors je suis allée chercher des infos sur le net. JE suis sur que ça vous interesse alors je vous les fait partager...

La bilharzioze est une maladie parasitaire (j'le savais!!) due à la pénétration à travers la peau d'un ver, le trématode, du genre Schistosoma, appelé plus communément bilharzie. Celui-ci se loge dans les veines et la maladie est susceptible de se manifester par des signes locaux ou par des symptômes dus à une atteinte des viscères. Cette maladie touche environ 200 millions d'habitants des zones rurales à travers le monde. La gravité de la maladie se mesure par le nombre d'œufs retrouvés par gramme de selles.

Chaque espèce de ver parasite une espèce de mollusques d'eau douce bien précise. La transmission de la maladie s'effectue au contact de l'eau contenant les larves. C'est la pénétration à travers la peau (transcutanée) de cercaires (larves de trématode) qui provoque cette affection chez les individus travaillant les pieds dans l'eau. La contamination se fait essentiellement dans les rizières, lieu où les individus sont particulièrement exposés.(on je pense que pour ma part je suis quand meme à l'abri, mon bureau est assez loin d'une zone humide et est bien isolé, mais on n'sait jamais!) Puis, les bilharzies s'installent dans les veines du malade à partir desquelles la femelle migre vers la vessie ou les intestins, où les œufs sont éliminés dans l'urine et dans les selles.


Il existe plusieurs variétés de Schistosoma : 1) Schistosoma haematobium (bilharziose vésicale ou hématurie d'Egypte). Cette maladie est contractée par les individus marchant pieds nus dans les terrains humides, spécifiquement dans les pays situés dans le Moyen-Orient et en Afrique. Tout d'abord, le malade présente une affection cutanée à l'endroit de pénétration des cercaires (larves de schistosomiase) se traduisant par l'apparition d'une dermite papuleuse s'accompagnant d'un prurit (forte démangeaison). A celle-ci s'associent des symptômes tels que :

  • De la fièvre
  • Des maux de tête (céphalées)
  • Des troubles intestinaux
  • Quelquefois, une urticaire (réaction allergique) géante
  • Ce n'est qu'après un délai de trois mois que le parasite, une fois devenu adulte, s'installe dans les veines de la vessie du patient. Ceci se traduit par des difficultés à uriner, une pollakiurie (fréquence exagérée des mictions qui sont peu abondantes) et une hématurie (présence de sang dans les urines) dont la caractéristique est de survenir en fin démission de l'urine (hématurie terminale). L'examen des urines au microscope montre la présence des oeufs.

Je vous passe les détails des complications...

Et finalement, le médicament pour la prévention de cette maladie est le praziquantel (qui paralyse le parasite, enfin en gros, je ne rentrerais pas dans les précisions)

Le praziquantel se prend par voie buccale, généralement à la dose de 40 mg par kg en prise unique. Alors si on fait le calcul : 4 comprimés à 400mg, ça fait 1600mg, ce qui représente une dose pour une personne de 40kg, merci ça me flatte...!!

Cet article est là non pas pour vous alarmez, mais justement pour vous montrez que tout va bien, les services de santé burkinabés prennent soin de moi! (à noter aucune maladies depuis mon arrivée en juillet... pourvu qu'ça dure)
.

* J'ai pris les 4 comprimés en mangeant à midi. Presque 2h après dans mon bureau, j'ai commencé à avoir des vertiges et la nausée. Quand j'ai demandé à rentrer à la maison, tout le monde m'a dit que c'était les comrimés, tous leurs enfants avaient les memes symptomes la veille (distribution à l'école...). Le lendemain matin, plus aucun effet secondaire... Ouf!!

Repost 0
21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 09:59

J’ai disparu de la toile pendant quelques jours ; mercredi soir dernier nous avons enfin eu l’autorisation de sortir pour notre mission de distribution des vivres. Notre voiture n’ayant pas de pneus suffisamment bons pour sortir en brousse nous avons du l’échanger contre une autre voiture de l’OCADES, nous avons donc changer notre 4*4 presque tout neuf, contre une voiture normale (enfin pick up aussi) mais d’au moins 10 ans son ainé !!

 

Notre petit Paris Dakar s’est divisé en 4 étapes, sans assistance…

OHG-Gourcy-OHG

OHG-Titao-OHG-Thiou-OHG

 

OHG-Séguénéga-Tikaré-Kongoussi-Sabcé-Bam-Kongoussi

Kongoussi-Bourzanga-Kongoussi-OHG

 

Je crois qu’on est fin près pour faire le Paris Dakar : passage dans le sable, passage dans les voies les plus chaotiques. C’est sur que pour nous c’était plus court, et plus facile car on connaissais déjà le chemin !!!

Bref tous ça pour vous dire que le chemin n’a pas été facile, et assez fatiguant. A chaque étapes, nous n’avons pas trouvé tout de suite nos volontaires, il a fallu parfois aller les chercher chez eux, ou dans leurs champs de maraîchage. Et certaines étapes (à kongoussi notamment) nous avons été invité à participer à une réunion d’un groupe de CECI (communauté d’épargne et de crédit). Finalement on a pu aller dîner à 21H, et le restaurant n’avait presque plus rien à nous proposer…

 

Dans l’ensemble tout s’est bien déroulé, on a été gâté à chaque étape : un jus d’un côté, un sirop de l’autre, des arachides d’un côté, des biscuits de l’autre. On nous a même offert un morceaux de porc au four, des haricots verts, des oignons nouveaux, et des radis (un peu balaises les radis, ils piquent beaucoup et les gens n’aiment pas ça ici ; ce sont des français qui ont emmené les semences, et ils n’y a que les prêtes qui les achètes !j’en ai acheté aussi du coup!!)

Ce qui nous aura peut être le plus gêné c’est le froid. Eh oui, nous nous sommes rapproché du Sahel et le vent soufflait énormément… Un prêtre qui officie dans le nord à Gorom Gorom nous dit que la nuit il fait environ 12°. Avec le vent, on ne doit pas en être loin, à tel point que mes doigts et mes lèvres sont gercés !!

 

Repost 0
23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 09:35

Vendredi matin, j'ai eu la chance de représenter l'Abbé, à la cérémonie de prestation de serment des peace corps. Depuis que je suis arrivée à OHG, je les vois partout : ils sont en vélo, avec casque, et c'est surtout quand ils sont au bord de la piscine que tu les remarques, avec leur accent particulier. Bref, ils faisaient parti de mon paysage quotidien.
Ne savant pas exactement ce que sont les volontaires des corps de la paix, j'étais d'autant plus contente d'assister à leur préstation de serment.
Ils ont eu 10 semaines de formation : apprentissage des langues locales, de la culture, vie dans des familles d'accueil etc...
Vendredi matin, l'ambassadrice des Etats Unis présidait la cérémonie, accompagné du directeur des corps de la paix du Burkina. tous deux étaient très emus car leur 32 volontaires arrivés il y a 10 semaines, ont tous réussi.
Ils ont prêtés serment, devant les autorités locales et nationales (représentants des ministres), devant leur famille d'accueil, et tous les services qui ont fait appel aux corps de la paix.
Ces 32 volontaires vont être envoyé dans tout le Burkina, et vont oeuvrés soit dans le domaine de la santé, soit dans le domaine des micro et petite entreprises.

Repost 0
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 12:20

Hier avec une partie de mes collègues nous sommes allés saluer la famille de notre gardien qui a perdu son frère la semaine dernière. Ils habitent dans les anciens quartiers de OHG. Quand tu entre par la petite porte qui donne sur la voie, c'est comme si tu rentrai dans un labyrinthe. C'est à dire que toute la grand famille c'est installée au fur et à mesure, et cela ressemble à un petit village avec un dédalle de ruelles. Je trouve ça assez sympa, mais il ne faut pas s'y aventurer seul car on s'y perd très vite!
Bref, on est allé s'adresser aux vieux, la discution était en mooré, des bénédictions de part et d'autres, quand un des vieux a pris la parole en français et à dit un truc du genre : "de toutes façons c'est notre avenir à tous, celui qui dit qu'il ne connit pas son avenir c'est faux. On sait tous quel est notre avenir ; on espère juste que ça dur le plus longtemps possible", et tout le monde a rigolé (sympa pour des condoléances à une famille qui a perdu une homme en pleine force de l'âge!).

Mais là n'est pas l'histoire que je voulais vous racontez, enfin pas exactement!
Pour arriver à cette cour, nous sommes passé près du rond point du Naaba Kango. Naaba Kango était le roi de OHG dans les années 1700. C'était un roi sanguinaire qui construisait ses palais avec du sang humains, et construisait les piliers avec des jeunes filles vivantes dedans! Bien sur c'est la rumeur qui m'est parvenu aux oreilles, la rumeur toujours, dit qu'on a du l'enterré debout car la terre le rejetait. Et il est donc enterré sur le rond point (bon c'est le rond point qui est venu après bien sur!) Mais quand on est passé à proximité, j'ai posé la question à notre chef adjoint, que tout le monde appelle papa (c'est le plus agé de nous tous).

Quand on est sorti de la salutation, papa m'a dit que les vieux qu'on venait de voir étaient "les pages" du naaba kango, et que dans la cour en face de la leur étaient conservés le matériels du roi. Chaque année, ils font une cérémonie pour la première nouvelle lune de l'année (ou un truc comme ça) ou ils sortent tout! Normalement ça devait être passée, mais le nouveau roi est "progressiste" et à mélanger toutes les dates.
Papa, en connait beaucoup sur l'histoire de la ville, et m'a dit que si je veux en savoir plus on pourra trouver un moment pour en discuter et aller revoir les vieux!!
Rester à l'écoute!

Repost 0
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 13:02

Jeudi dernier, le Burkina fêtait ses 48 ans d’indépendance. La grande fête se tenait à Fada N’Gourma ; mais pour notre région c’était à Gourcy (45km de OHG). Et à l’occasion de la cérémonie officielle, l’abbé a été décoré officier de l’ordre du mérite national. M’étant proposé comme « photographe » pour l’occasion, j’ai pu assister aux festivités au plus près. J’ai été convié avec les autres photographes professionnels ou comme moi, pour leur service.

 

Madame la gouverneur présidait la fête ; a son arrivée elle a passé les troupes en revues (gardes du drapeau, policiers, policiers municipaux, pompiers, gendarmes, gardien de prison, douane, et toutes les écoles et lycées représentés ce jour là). Elle a ensuite saluée toutes les autorités militaire, coutumières et « gouvernementales »…

Après son petit discours, la quarantaine de récipiendaire ont été décoré. Malheureusement, il y a eu un « hic ». Ils avaient oubliés les palmes académiques à Ouaga, et n’ont donc pas décoré les personnes, qui ont quitté la cérémonie.

 

Le plus sympa à mon gout fut le défilé. Toutes les troupes ont défilé, suivi des écoles primaires, collèges, lycées.
Toutes les associations du territoire de Gourcy ont défilé aussi. Il faut dire que tout le monde à défilé au pas militaire!
C'était très joli, les gens étaient souvent en habits traditionnels, exibaient de belles coiffes, de belles machines de tavail, ou leur récolte.

J'ai donc pris énormément de photo, je vais essayer de tous mettre mais ça prendra quelques jours car la connexion internet a de serieux problèmes en ce moment.

Repost 0
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 16:37

Depuis hier après midi, on est en "mission". C'est à dire qu'on est parti sur le terrain. C'est la première fois depuis que j'ai commencé. On (le chauffeur et moi) va dans chaque paroisse déposé les vivres qui seront ensuite distribués aux bénéficiaires par les animateurs du projet.  Les animateurs sont 30, 3 par paroisse. Un des villages se trouve sur le goudron, sinon pour les autres, ils nous faut emprunter des pistes pour y accéder. Comme la saison des pluies est terminée depuis longtemps, les voies sont bonnes, et pour la plupart ont été retapé.

Pour 4 des paroisses (OHG, Gourcy, Titao et Thiou) on peut y aller et revenir ensuite à OHG, ils sont presque tous à une 40aine de Kms.

Pour les 6 autres (Kongoussi, Seguenega, Tikaré, Sabcé, Bam et Bourzanga), on doit partir deux jours. Donc demain matin, on part pour distribuer 5 des 6 villages. Le dernier, Bourzanga se trouve très excentré, et à 45 Km de Kongoussi, mais à l'opposé de OHG.

On va alors dormir à Kongoussi. C'est le village natal de mon chauffeur, qui dormira en famille, et moi j'irai chez une de mes collègue-copine, Awa : c'est plus sympa (et sécurisant pour moi) que de dormir à l'hotel!

J'ai fait un nouvel album photo, ou vous trouverez les photos des misssions dans la région.

Repost 0
21 novembre 2008 5 21 /11 /novembre /2008 09:41

 

Jubilé d'or oblige, je vous met une chanson zouglou mais tournée vers Dieu (Espoir 2000, Allelhuia).
Ici chacun est "avec son Dieu", peut importe sa religion. Mais ils attachent une importance au fait de croire.

Repost 0